OFFRE DE STAGE

BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE DES ETUDES ITALIENNES

OFFRE DE STAGE

Logo officiel HD du projet Fonte Gaia

PRESENTATION PROJET FONTE GAIA
Fonte Gaia est un projet multi-partenarial alliant humanités numériques et italianisme, initié en 2009 par les universités Pierre Mendès France et Stendhal de Grenoble (aujourd’hui fusionnées en Université Grenoble Alpes) et le CADIST Langue, Littérature et Civilisation italienne (SID UGA INP de Grenoble). Il réunit de nombreux chercheurs en études italiennes.
Adossée à la mission nationale du CADIST, Fonte Gaia Bib est une plateforme encore en construction, qui revendique le rôle fédérateur de bibliothèque numérique de référence pour les études italiennes. Alimentée par la numérisation d’ouvrages repérés dans des bibliothèques françaises et italiennes, et prochainement par le moissonnage et l’agrégation de contenus, elle diffusera des éditions numériques enrichies et commentées par des chercheurs sous forme de contributions (études bibliographiques, littéraires, socio-culturelles, etc.).

Lieu du stage et établissement porteur de la convention:

SID UGA INP, Bibliothèque universitaire Droit-Lettres, service CollEx Italien, campus universitaire, 38402 Saint Martin d’Hères.
Encadrement du stage :

Claire Mouraby, conservateur de bibliothèque, chef de service CollEx au sein du SID UGA INP, responsable du projet Fonte Gaia ; Elena Pierazzo, Professeur d’Italien et Humanités numériques, Université Grenoble Alpes, présidente du consortium international TEI.
Durée : 3 mois pour un candidat de M1
Horaire hebdomadaire : 30h
Gratification : règlementaire lissée sur trois mois : 453,60€ par mois
Dates du stage : selon disponibilités du stagiaire, entre le 15 mars 2016 et le 30 juin 2016.

OBJET DU STAGE : Projet « META FGBib »
Bibliothèque Numérique Fonte Gaia : enrichissement des métadonnées et des contenus.
En 2015-2016, le Consortium international CoBNIF, qui gère le projet Fonte Gaia, se donne pour objectif de développer les outils numériques de diffusion de contenus éditoriaux, en particulier la V.2 de la bibliothèque numérique scientifique (voir V1 ici collections Etudes Italiennes, V2 en ligne en mars 2016).
Le projet d’enrichissement des métadonnées et des contenus de cette plateforme a été financé par le MESR. Les contenus concernés sont les ouvrages issus des collections patrimoniales du SID2 de Grenoble. En outre, l’établissement a acquis en 2015 une collection de 20 manuscrits qui seront prochainement catalogués, numérisés et diffusés.
Il est attendu du candidat qu’avec l’aide des porteurs de projet, il étudie la faisabilité de l’enrichissement des métadonnées des ouvrages et manuscrits diffusés sur la plateforme (Dublin Core qualifié) ; qu’il établisse la méthode et la procédure de production et d’enrichissement des métadonnées, y compris métadonnées de structure et de production ; qu’il rédige le guide de bonnes pratiques à l’intention des partenaires et autres membres de l’équipe afin de faciliter le traitement des nouveaux contenus.
Des missions complémentaires, qui permettront au stagiaire de bien appréhender les conditions de travail dans le cadre d’un projet d’humanités numériques associant bibliothèques et laboratoires pourront lui être confiées, selon ses motivations et compétences.
COMPETENCES ATTENDUES
– Connaissances générales sur les humanités numériques (types de projets, acteurs, méthodes, outils)
– Connaissances des formats et standards de métadonnées, maîtrise des outils
– Intérêt pour le livre ancien et le manuscrit ancien
– Aisance dans la communication et le travail d’équipe
– Capacités rédactionnelles
Candidater auprès de claire.mouraby {at} upmf-grenoble.fr avant le 01/03/2016.
Renseignements au 04.76.82.61.88


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *