Dans les coulisses de Fonte Gaia #3 : Design participatif des services de Fonte Gaia avec ses utilisateurs potentiels

Depuis ses débuts, Fonte Gaia a suivi une démarche centrée utilisateur pour élaborer sa bibliothèque numérique. Une première étude utilisateur a ainsi été conduite en 2016/2017, avec pour objectifs principaux l’exploration et l’analyse des pratiques, des besoins et des attentes des utilisateurs de bibliothèques numériques, en accordant une attention particulière à la question de la participation. Cette étude avait pris la forme d’un questionnaire (Mai 2016), adressé aux utilisateurs de bibliothèques en général, et d’une série d’entretiens (Février-mars 2017), centrée sur nos potentiels utilisateurs. Les résultats de ces deux enquêtes ont été publiés sur le blog ici, mais également (où vous trouverez un rapport complet et détaillé des résultats).

Cette étude nous a servi de fil conducteur lors de l’élaboration de Fonte Gaia. Nous avons défini un ensemble de services, correspondant à la fois aux besoins exprimés par nos potentiels utilisateurs, aux objectifs du projet et à la nature des contenus de la bibliothèque (des manuscrits et des monographies en italien et en français). Ces services ont été maquettés à l’aide des logiciels Pencil et InDesign. Toutefois, avant de nous lancer dans le développement de notre bibliothèque sous Omeka S, nous avons réalisé plusieurs évaluations conceptuelles de nos services, en présentant nos maquettes aux experts du projet et à de potentiels utilisateurs.

Pour Fonte Gaia, nous avons en effet envisagé deux types d’évaluation de services avec les utilisateurs : des évaluations conceptuelles (validation scientifique et esthétique) et des évaluations techniques (validation fonctionnelle). Nous appuyons ici sur les principes du design participatif, encore peu répandue dans le monde des humanités numériques, dont l’objectif est de faire participer de potentiels utilisateurs au maquettage et à la définition des services, à travers des échanges et des discussions. Nous nous inscrivons ici dans la lignée de projets tels que Infinite Ulysses, Digipal ou plus récemment L’Empreinte, la bibliothèque numérique des bibliothèques de Valence, projets qui se sont construits de pair avec leurs utilisateurs.

Dans le cadre de ce billet, nous allons nous concentrer sur les évaluations conceptuelles que nous avons réalisées en octobre/novembre 2018 avec des utilisateurs potentiels de notre bibliothèque numérique franco-italienne.

Continuer la lecture de Dans les coulisses de Fonte Gaia #3 : Design participatif des services de Fonte Gaia avec ses utilisateurs potentiels

La vertigine dell’archivio. Arte, collezionismo, poetiche

06GIU – 07GIU 2019 / Convegni – Aula Magna di Santa Cristina (P.tta Giorgio Morandi 2)

https://site.unibo.it/spazi-attori-collezionismo-connoisseurship/it/agenda/la-vertigine-dell-archivio-arte-collezionismo-poetiche

Il convegno internazionale intende proporre una riflessione sullo spazio fisico e mentale dell’archivio e sul suo impatto tanto in ambito collezionistico quanto in campo più propriamente tematico.

Fin dai tempi dell’Umanesimo, lo spazio fisico e mentale dell’archivio si è configurato anche come luogo di riflessione culturale funzionale allo sviluppo delle arti e alla gestione delle pratiche del collezionismo. Per il ruolo che occupano negli studi sulle arti all’interno della storia moderna e contemporanea gli archivi pubblici e privati, per esempio di lignaggi aristocratici e degli ordini religiosi o di istituzioni culturali, hanno sollecitato ricerche su molti e diversi casi specifici, ma anche sull’evoluzione dei metodi funzionali alla loro analisi. La ricerca internazionale, ormai interessata alla più diversa complessità delle fonti, ha così offerto alla dimensione archivistica un ruolo di primo piano rispetto agli studi attribuzionistici, ma anche a quelli di sociologia delle arti.

Continuer la lecture de La vertigine dell’archivio. Arte, collezionismo, poetiche

Fonte Gaia à Poitiers

16 janvier 2019

Le projet Fonte Gaia était présent lors de la journée « Omeka Zotero, des outils pour les humanités numériques » à l’espace Mendès France à Poitiers, le 16 janvier 2019.

Cette journée rassemblait des utilisateurs de ces outils libres, qu’ils soient chercheurs, ingénieurs ou bibliothécaires. Une occasion unique de faire le point sur les avancées de ces outils grâce à la présence de Sean Takats, directeur de recherche au Roy Rosenzweig Center for History and New Media, George Mason University, mais aussi de mettre en commun des expériences variées.

Le projet Fonte Gaia et son utilisation d’Omeka S s’est fait connaître à travers un poster exposé tout au long de la journée ainsi qu’une présentation. Bélinda Missiroli (Université Grenoble Alpes) et Laurent Nabias (Université Paris 3) ont parlé ensemble de la bibliothèque numérique de Paris 3 ainsi que de Fonte Gaia. Cette présentation à deux voix a permis de présenter tout l’aspect partenarial du projet en parlant en parallèle des deux bibliothèques et de la construction du lien entre les différents partenaires. Une bonne occasion de faire connaître Fonte Gaia Bib et Fonte Gaia Blog à une large communauté d’humanistes numériques et d’annoncer l’arrivée du Hackaton du 10 au 12 avril 2019 à Grenoble.

Continuer la lecture de Fonte Gaia à Poitiers

Resoconto – Forme e rappresentazioni del “non conscio” prima e dopo Freud. Ideologie scientifiche e rappresentazioni letterarie (1840-1940)

Udine 28-30 novembre 2018

Resoconto del convegno

 

Forme e rappresentazioni del “non conscio” prima e dopo Freud. Ideologie scientifiche e rappresentazioni letterarie (1840-1940)

Resoconto del convegno

(Claudia Murru, dottoressa di ricerca in Studi Linguistici e Letterari, Università di Udine – Université de Tours)

 

L’Università di Udine ha ospitato dal 28 al 30 novembre il convegno internazionale Forme e rappresentazioni del “non conscio” prima e dopo Freud. Ideologie scientifiche e rappresentazioni letterarie (1840-1940). Il convegno segna la prima tappa di un percorso avviato da un gruppo di ricerca italo-franco-tedesco – composto da Silvia Contarini (Università di Udine), François Bouchard (Université de Tours) e Rudolf  Beherens (Ruhr-Universität Bochum), – dedicato alla indagine dei paradigmi psicologici fra Otto e Novecento, e in particolare alla loro ricezione da parte della letteratura italiana. Silvia Contarini, promotrice e organizzatrice dell’evento, ha aperto i lavori della prima giornata ricordando la necessità di rimediare al ritardo degli studi italiani nell’analisi del rapporto tra la letteratura e i paradigmi psicologici nell’età del Modernismo, indipendenti o complementari a Freud. Continuer la lecture de Resoconto – Forme e rappresentazioni del “non conscio” prima e dopo Freud. Ideologie scientifiche e rappresentazioni letterarie (1840-1940)

Hacke ta bibliothèque ! Premier Hackathon Fonte Gaia

Fonte Gaia organise son premier hackathon, qui aura lieu du 10 au 12 avril à la Bibliothèque universitaire Joseph Fourier (Université Grenoble Alpes), autour du défi suivant : La préfiguration d’un outil d’indexation participative, permettant aux utilisateurs d’ajouter des mots-clés aux ouvrages français et italiens de la bibliothèque numérique Fonte Gaia Bib, à partir de référentiels préexistants en trois langues (français, italien et anglais).

Vous êtes informaticien, développeur Web ou Web designer ? Humaniste numérique ou bibliothécaire ? Étudiant ou doctorant ? Vous vous intéressez aux traitements des langues, aux humanités numériques ou encore aux technologies 2.0 et à leur application en bibliothèque numérique ? Ce hackathon est fait pour vous !

Le hackathon débutera le mercredi 10 avril à partir de 16h30 à la Bibliothèque Universitaire Joseph Fourier. Tous les détails de l’événement sont disponibles à l’adresse suivante : https://hackathonfg.sciencesconf.org/

Continuer la lecture de Hacke ta bibliothèque ! Premier Hackathon Fonte Gaia

Dans les coulisses de Fonte Gaia #2 : Bibliothèques numériques et commentaires des textes, un projet innovant.

Elena Bilancia a participé à Fonte Gaia en tant que stagiaire d’avril à juin 2018. Pendant cette période, elle a mis ses compétences scientifiques et techniques au service du projet, voici son retour d’expérience :

Une bibliothèque numérique innovante

« Lors du dernier semestre de mon Master 2 dans le cadre du parcours international Padoue-Grenoble, j’ai eu l’occasion de collaborer en tant que stagiaire avec la bibliothèque numérique du projet Fonte Gaia. Une des ambitions du projet est de réaliser une bibliothèque « 2.0 », qui, à travers le développement d’une interface avancée, puisse donner aux utilisateurs une expérience interactive avec les œuvres disponibles. Le projet prévoit la création d’un espace virtuel pour permettre l’insertion de commentaires concernant les livres numérisés. Il s’agit d’un objectif très innovant car, bien que les bibliothèques numériques soient désormais plutôt courantes dans le panorama culturel, le potentiel des outils numériques est encore à découvrir et à développer dans son intégralité. Les défis que pose cette innovation sont cependant nombreux, autant pour ce qui concerne l’aspect théorique et scientifique que les aspects informatiques et techniques.

Continuer la lecture de Dans les coulisses de Fonte Gaia #2 : Bibliothèques numériques et commentaires des textes, un projet innovant.